DÉLICES

La bière polaire du Svalbard,
née pour prouver l’impossible.

Perdue tout au Nord de l’océan Arctique, l‘île norvégienne de Svalbard (Spitzberg) est un véritable paradis blanc. Outre les ours que vous risquez de croiser et les quelques randonneurs en quête de solitude et d’aventures authentiques, vous serez surpris d’y découvrir la brasserie la plus septentrionale de la planète.

© Photos et sources : Svalbard Bryggeri – Knut Åserud

SVALBARD BRYGGERI,
LA MICRO BRASSERIE DE LONGYEARBYEN

Fonder une brasserie dans un endroit aussi froid et impitoyable – rendu possible uniquement par une forte volonté et une vision – est une histoire vraiment remarquable. Le fondateur avaient une vision : partager un avant-goût de la colonie la plus septentrionale du monde. Et quelle meilleure façon de le faire que de partager ce que vous aimez le plus ; une pure bière arctique norvégienne, la vraie et unique Polar Beer !

La glace environnante rend le Svalbard accessible uniquement par bateau en été – suffisamment de temps pour apporter les marchandises et la bière. Ensuite, la température descend en dessous de zéro, le soleil disparait et tout est à nouveau couvert dans l’obscurité de l’hiver. Il ne reste qu’une lueur orange pâle, coulée depuis les fenêtres de la brasserie, propulsée par sa propre énergie durable et son amour de l’Arctique.

UNE VÉRITABLE GAMME DE BIÈRES

La toute première bière de Svalbard a été lancée en 2015. “On ne veut pas devenir une grande brasserie, explique le patron de l’entreprise. On va continuer à brasser entre 500 000 et 750 000 litres, avec ça on fera du bon boulot.” Depuis, la brasserie s’est diversifiée et s’est même payée le luxe de créer cinq bières différentes dont la Weissbeer (Bière blanche), la bien nommée bière des neiges.

Le brassin cette bière se caractérise par le fait que 16% de l’eau utilisée pour le brassage sont de la glace dégelée du glacier Bogerbreen vieux de 2 000 ans. Et si l’eau coule à flot à Svalbard, la brasserie doit en revanche importer toutes les autres matières premières. Le malte vient de Finlande et le houblon vient du Pays de Galle.

La bière n’est conditionnée que dans des canettes. C’est plus facile à transporter pour les clients qui circulent surtout en moto-neige. Elles sont distribuées dans toute la Norvège continentale et une part croissante est exportée. La brasserie propose également des dégustations de bière aux visiteurs de Longyearbyen.

QUELQUES MOTS SUR LONGYEARBYE, 78° NORD

Longyearbyen, est la “plus grande ville” de l’archipel du Spitzberg, connue pour ses mines de charbon et pour la vue qu’elle offre sur les aurores boréales. À Longyearbyen, le soleil de minuit dure du 20 avril au 23 août et la nuit polaire du 26 octobre au 15 février. Plusieurs musées modernes participent à la vie culturelle et proposent aux touristes des étapes incontournables. L’un est dédié au patrimoine culturel et naturel de la région. Il comprend un ours polaire empaillé, car il est parfois possible de les observer dans la région. Et le North Pole Expedition Museum qui retrace les efforts déployés par les premiers aviateurs pour atteindre le pôle Nord. Superficie : 242,9 km² – Population : 2 368 habitants (chiffres 2019)

SE BATTRE POUR LE TITRE DE LA BRASSERIE
LA PLUS SEPTENTRIONALE DU MONDE

Après plus de 130 ans d’exploitation à Tromsø, en mars 2012, l’entreprise Mack a transféré la production à Nordkjosbotn dans la municipalité de Balsfjord, et a ensuite perdu le titre de la brasserie la plus septentrionale du monde au profit de la brasserie exploitée à l’intérieur de l’hôtel Icefiord à Ilulissat (Groenland). Titre perdu pour une différence de 50 mètres ! Lorsque l’hôtel Icefjiord a fermé sa brasserie en 2013, l’équipement de la brasserie a été repris par la brasserie Immiaq (également à Ilulissat), qui détient depuis lors le titre de «brasserie la plus au nord du monde». En 2015, Svalbard Bryggeri a rempli ses fermenteurs et est devenue la brasserie la plus septentrionale du monde à 78 degrés de latitude Nord.