INSOLITE

Impro en altitude !

Avril 2018, sur les pentes du Tyinstølsnosi, Laure qui avait intégré le groupe du SUAPS pour cette semaine à proximité de Tyin, nous a proposé un truc vraiment insolite. Monter son saxo avec elle et nous improviser quelques morceaux de son “répertoire” . Pour un concert très privé,  au sommet et à la descente. Les conditions étaient parfaites, pas de vent, une température fraîche mais agréable, une pente raisonnable et un dénivelé pas trop conséquent. Ce qui qui lui a permis d’avoir forcément un max de souffle pour nous régaler et se faire plaisir.  Toute l’équipe était sous le charme, consciente de vivre un moment magique, hors du temps. Un hymne à la nature !

Une rencontre avec Laure est toujours un moment particulier. Sa prestance et sa musique vous envoûte et vous transporte ailleurs. Notre rencontre a eu lieu deux ans auparavant. Je me promenais avant les fêtes de fin d’année au centre ville de Strasbourg. J’ai été attiré par cette musique peu conventionnelle. Curieux, je me suis donc arrêté pour écouter ce groupe de jeunes qui improvisait avec une folle énergie très communicative. Laure en faisait partie, elle avait un talent fou.

Revenons à notre semaine norvégienne. Les soirs, en nocturne, lors de boeufs
improvisés, elle a mis une belle ambiance au chalet, passant d’un style très feutré à carrément endiablé. Ces quelques moments sortis de notre contexte ski ont fait beaucoup de bien à notre groupe…
Quelques semaines plus tard, rentrés en France, nous nous sommes revus pour une soirée où là encore des improvisations ont donné des résultats quelques peu surprenants, non audibles pour des oreilles musicales averties. Il faut dire que là, Laure a mené de main de maître une équipe de bras cassés, prêts à en découdre avec de vieux instruments, casseroles et ustensiles en tout genre.

Mais l’important dans tout cela, c’est cette fraternité et cette amitié qui nous unissent pour une semaine et plus !

Voir la vidéo

BIO

Laure Fischer est une jeune saxophoniste mulhousienne diplômée de l’Académie supérieure de musique de Strasbourg. Elle est membre de l’orchestre afrobeat Kathy Faller 68. Un engagement collectif qui ne l’empêche nullement de développer des projets personnels. Ses improvisations, très jazzy, jouissent d’une énergie communicative et d’un infaillible sens du rythme, naturellement rehaussées par le timbre chaleureux de son instrument.

“ En outre, je souhaite perpétuer les voyages qui m’ont toujours amenée à faire de nouvelles rencontres, autant humaines que musicales, et ont été une source d’inspiration pour la création de ma musique et pour de nouveaux projets. Un spectacle musical incarné par mon personnage de clown “Fibu”, une performance avec un danseur contemporain de Côte d’Ivoire, ainsi que l’enregistrement d’un solo, sont mes prochains objectifs pour l’année à venir et pour mon envol vers le monde professionnel. »