ARCHITECTURE

Expériences uniques pour vues imprenables

Tout au long de la côte norvégienne, surplombant les sublimes fjords, enjambant des cascades ou des glaciers; des passerelles ont été imaginées au dessus du vite pour en faire des belvédères spectaculaires. Au cours d’un séjour à Sogndal, nous avons emprunté la route panoramique de montagne qui débouche sur Aurland. On se gare juste à proximité et découvrons un site touristique unique. Nous avons été bluffé par ce concept touristique qui a été depuis bien copié, repris dans nos Alpes, avec des passerelles sur nos belles montagnes… jusqu’à créer un belvédère dans les Vosges au dessus du vignoble alsacien.

Nous trouvons un point commun avec ses constructions. L’architecture et le design très singulier, voir avant-gardiste interagissent avec cett nature omniprésente, non pas pour la canaliser, mais pour la sublimer et vous faire vivre de nouvelles expériences. Et malgré ce mariage toujours audacieux mais parfois mal compris, le résultat est toujours réussi et le maître mot est “en parfaite harmonie”.

De nombreux cabinets norvégiens d’architectes et designers célèbres ont contribué à tous ces projets, notamment Snøhetta, Reiulf Ramstad Arkitekter, Jensen & Skodvin et Carl-Viggo Hølmebakk et quelques contributions européennes. Voici quelques unes des plus spectaculaires sites.

Photos : © Vincent Thiébaut – David Zadig – Jiri Havran – Reiulf Ramstad Arkitekter – Jensen & Skodvin

AURLAND
VUE PLONGEANTE SUR LE FJORD

Située dans le comté de Sogn og Fjordane, depuis Flam vers Aurland, il faut compter 35 minutes sur une route en lacets. Des vues magnifiques sur le fjord se révèlent au fur et à mesure et arrivés en haut, à Stegastein, une superbe passerelle permet de surplomber le paysage. A faire absolument si le temps le permet. Ce sont les architectes Todd Saunders et Tommie Wilhelmsen qui ont imaginé un étonnant observatoire en bois lamellé-collé. À l’extrémité de la passerelle, après 33 mètres dans le vide ou presque, seul un parapet de verre nous sépare de l’immense fjord. On quitte virtuellement la terre ferme pour entrer littéralement dans le paysage, voire y être absorbé. A faire absolument si le temps le permet car la scène est à couper le souffle.

TROLLSTIGVEGEN, UNE DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES
LES PLUS VISITÉES DE NORVÈGE

La Trollstigen (littéralement « échelle du Troll » en norvégien) est une route de montagne à Rauma, dans le comté de Møre og Romsdal en Norvège. Elle relie Åndalsnes et Valldal, de la municipalité de Norddal. Au sommet de celle-ci se trouve une aire de stationnement qui permet aux visiteurs de laisser leur voiture et d’accéder à un point de vue qui domine la route avec ses courbes et la chute d’eau de Stigfossen, haute de 320 m.
Quand on aime le vélo de route, c’est un des objectifs que l’on se fixe pour apprécier au mieux cette route incroyable et ce sanctuaire qui récompense tous les efforts, une fois arrivée au sommet.
Ce site imaginé par le cabinet d’architectes norvégien Reiulf Ramstad Arkitekter, est “purement” insolant d’innovation, de focntionalités et de créativité.

En juin 2012, le ministre des transports Magnhild Meltveit Kleppa a ouvert cette route touristique nationale Geiranger-Trollstigen. « C’est un monument qui constituera une entrée historique dans le futur », a déclaré Kleppa à propos du nouveau centre d’accueil des visiteurs. En 2012, Stigrøra a reçu un prix de l’association norvégienne du béton et de la fédération norvégienne des architectes pour le « béton utilisé dans le domaine de l’environnement, de l’esthétique et de la technique ».

GUBRANDSJUVET,
PLATE FORME PARFAITEMENT INTÉGRÉE

Sur le Gubrandsjuvet, Jan Olav Jensen et Børre Skodvin ont installé une plate-forme et son garde-corps fait d’une multitude de tubes sinueux, juste à l’aplomb d’une cascade étourdissante. Gudbrandsjuvet est un ravin étroit de 5 mètres et d’une hauteur de 20 à 25 mètres à travers lequel la rivière Valldøla trace son chemin avec violence. Le ravin est facilement accessible depuis la route principale 63 entre Valldal et Trollstigen. Selon une légende des années 1500, le ravin a été nommé d’après un homme appelé Gudbrand, qui s’est enfui avec sa nouvelle épouse et s’est sauvé de ses poursuivants en colère en sautant par-dessus le ravin à son point le plus étroit. L’histoire ne dit pas si son épouse l’a suivi dans au dessus du ravin.

SELVIKA
LIEU DE PIQUE-NIQUE TRÈS ORIGINAL

Sur la plage abritée et sablée de Sandbukta, site de pique-nique populaire pour les habitants par une chaude journée d’été, et il est facile de comprendre pourquoi. L’emplacement est idéal avec sa petite plage de sable qui permet à la fois de se détendre et de s’engager dans la nature. Dessiné par les architectes Reiulf Ramstad Architects en 2013, cette structure en béton courbée fonctionne presque comme une sculpture interactive. Elle offre un accès très original à un barbecue pour le moins insolite et est devenu un incontournable arrêt pour les photographes. Nous sommes à Sevika dans la région du Finnmark, le long de la route panoramique norvégienne 889 à 13,5 kilomètres au sud du village de Havøysund.

TUNGENESET
UN PIED DANS LA MER DU NORD

L’aire de repos de Tungeneset se trouve sur la pointe du promontoire qui sépare le Steinsfjord et l’Ersfjord. Une passerelle construite en mélèze de Sibérie mène sur les rochers pour offrir une vue sur la mer du Nord à l’ouest et la montagne Oksen avec les pics pointus au nord. ce site est même accessible aux fauteuils roulants. Architecte : Code arkitektur

GAULAR, UNE COUVERTURE
DE PIQUE NIQUE EN BÉTON

Le site est connu sous le nom d’Utsikten «La vue» en norvégien. Il constitue un lieu si particulier où il est naturel de s’arrêter si tu roules entre Viksdalen et Vetlefjorden à proximité du Sognfjord. Pour ceux qui sont en randonnée, le détour en vaut la peine car la vue est surprenante sur un paysage majestueux. À l’inverse, pour ceux qui montent du bas, en voiture ou en vélo, Utsikten constitue le sommet et l’objectif toujours visible par une série de virages en épingle à cheveux. Le projet architectural dessiné par Code arkitektur est une grande plate-forme triangulaire en béton située juste au bord de la route. La plate-forme mesure 80 cm d’épaisseur, mais semble reposer légèrement sur le terrain avec des coins surélevés en forme d’ailes qui dépassent vers l’extérieur et vers le haut dans les airs. Semblable à la façon dont une couverture de pique-nique est soigneusement agencée afin de créer le cadre approprié pour un arrêt repas, cette plate-forme possède tous les services pour une halte. Les visiteurs peuvent se déplacer entre les coins pour découvrir le paysage spectaculaire sous différents angles.

SOHLBERGPLASSEN
DU TABLEAU PEINT AU TABLEAU NATUREL

En 1962, Rondane a été le premier parc national à être créé en Norvège. Les routes de montagne ont gagné en importance non seulement pour les fermes de montagne d’été, l’agriculture et les transports mais aussi ouvertes pour une merveilleuse expérience naturelle.Des sommets de plus de 2000 mètres de haut dans un paysage singulier paré d’une neige blanche aveuglante. Tranquillité et calme, et savoir que la journée ensoleillée peut se transformer en quelques instants en un temps orageux menaçant. C’est alors que vous avez le sentiment que Rondane est un endroit à visiter. C’est peut-être ce sentiment qui a conduit tant d’artistes et d’écrivains à s’inspirer de Rondane – et c’est peut-être pour cela que les gens reviennent à Rondane encore et encore au fil des générations. Si vous en avez l’occasion, vous devriez vous arrêter à la plate-forme d’observation sinueuse de Sohlbergplassen à Atnsjøen. L’atmosphère du célèbre tableau de Harald Sohlberg de 1914 «La nuit d’hiver à Rondane» est envoûtante. L’architecte a voulu recréer cette atmosphère et de Sohlbergplassen, vous pouvez admirer la vue de Rondane sous le même angle que celui représenté dans le tableau.

BRUMISATEUR GÉANT
À VØRINGSFOSSEN

Vøringsfossen est la cascade la plus connue de Norvège, depuis le plateau de Hardangervidda. Et il est facile de comprendre pourquoi elle a un tel impact sur les gens. L’eau qui déferle sur le flanc de la montagne en chute libre de 182 mètres est un spectacle impressionnant. La vallée de Måbødalen est une partie spectaculaire de l’itinéraire et peut être admirée depuis la fenêtre de la voiture, mais vous devriez peut-être faire un arrêt pour découvrir la flore rare et magnifique. Une fois que vous avez atteint le plateau de haute montagne, vous découvrirez depuis la passerelle, un panorama époustouflant avec le glacier Hardangerjøkulen en arrière-plan.

Sur la route panoramique, à l’automne 2015, les plates-formes d’observation de l’hôtel Fossli sont depuis maintenant terminées. L’ensemble du projet de construction comprend un pont et des points de vue spectaculaires en toute sécurité à Fossatromma, il devrait être achevé en 2022.

PETIT CLIN D'ŒIL NORVÉGIEN
DANS LES VOSGES