DESTINATION

La météo et le climat islandais

L’Islande bénéficie d’un climat beaucoup plus doux que son nom et son emplacement adjacent au cercle polaire arctique ne le laisseraient supposer. Une branche du Gulf Stream coule le long de la côte sud et ouest modérant considérablement le climat. Cependant, cela amène l’air doux de l’Atlantique en contact avec l’air plus froid de l’Arctique, ce qui entraîne un climat marqué par de fréquents changements de temps et des tempêtes. De plus, cela conduit à plus de précipitations dans les parties sud et ouest que dans la partie nord de l’île.
©Photos : Arthouse studio – Shutterstock – Andreas Weinhold

Route à l'église d'Ingjaldsholl pendant la tempête de neige, près de Hellissandur, péninsule de Snaefellsnes, Islande

4 SAISONS PAS FORCEMENT BIEN MARQUÉES

La saison touristique estivale s’étend de fin mai à début septembre. Pendant la première moitié de cette période, le soleil reste au-dessus de l’horizon pendant près de 24 heures, et l’interaction de la lumière et des ombres sur les montagnes, les champs de lave et les glaciers donne un paysage en constante évolution. Cependant, même au milieu de l’été, le ciel est souvent nuageux ou couvert et le soleil ne réchauffe pas beaucoup l’air. Par conséquent, pendant la journée, l’air est généralement frais ou rafraîchissant et froid pendant la nuit.
L’autonome revoit l’arrivée des tempêtes, de la neige (parfois sur les littoraux dès fin septembre !). Avec la baisse de la luminosité, les températures baissent petit à petit et les gelées réapparaissent.
La saison d’hiver est la demeure de longues nuits et de violentes tempêtes hivernales. Cependant, le silence de l’étendue gelée et la danse des aurores boréales sur un ciel nocturne clair attirent un nombre croissant de touristes.
Au printemps, l’Islande sort doucement de la torpeur hivernale au fil des jours, même si la neige est encore largement présente. Le soleil se fait de plus en plus généreux, ne se couchant que quelques heures fin mai. Les tempêtes, ainsi que la pluie, ont tendance à se calmer.

A QUOI S’ATTENDRE

En mars, la lumière du jour augmente rapidement et les aurores boréales se retireront bientôt pour l’été. Au milieu de l’hiver, tous les temps peuvent être attendus. Les conducteurs doivent également garder à l’esprit que le soleil est bas dans le ciel, de sorte que les conditions de conduite peuvent être difficiles et changer rapidement. Des vêtements chauds et imperméables sont indispensables. L’équinoxe d’été est le 20 mars.

Avril est souvent le mois où l’on peut combiner les activités hivernales et estivales. Dans le nord de l’Islande, vous pouvez toujours faire des excursions en motoneige, la saison d’observation des baleines a commencé et la saison d’héliski bat son plein. Le premier jour de l’été est fin avril et les macareux arrivent à peu près au même moment. En avril, on peut encore s’attendre à tous les temps. Froid, sombre et nuageux une minute, et lumineux et ensoleillé, voire chaud la suivante. Des vêtements chauds sont nécessaires.

Juin est le mois des activités estivales, par ex. randonnées équestres, observation des baleines, observation des phoques, randonnées, rafting et bains géothermiques vous attendent. Les nuits sont lumineuses et c’est vraiment une expérience unique de voir le soleil planer à l’horizon avant qu’il ne se lève à nouveau. Imaginez vivre le soleil de minuit aux points les plus septentrionaux de l’Islande, il n’y a pas de mots. Vous pouvez vous attendre à un vrai temps d’été, mais il y a toujours une possibilité de gel nocturne. Le solstice d’été se situe entre le 20 et le 22 juin.

Aout; Si votre plan est de visiter les macareux, c’est votre dernière chance car ils s’envolent vers la mer au début du mois. Mi-août les couleurs d’automne commencent à apparaître dans la nature, les jours commencent à se raccourcir mais pas d’inquiétude ! La saison de cueillette des baies commence. N’oubliez pas que vous avez besoin de l’autorisation du propriétaire si vous souhaitez cueillir plus que ce que vous mangez sur place. Les sombres soirées d’août sont particulièrement agréables car il fait encore chaud. Il peut pleuvoir alors assurez-vous d’emporter des vêtements d’extérieur appropriés.

En octobre, la saison d’observation des baleines bat son plein dans le nord de l’Islande, nos beaux chevaux vous accueillent, la saison des aurores boréales bat son plein et la randonnée aux couleurs de l’automne est toujours une option. Mais ce mois-ci peut avoir toutes sortes de conditions météorologiques, veuillez donc surveiller attentivement les prévisions météorologiques car les conditions peuvent changer rapidement. Les conducteurs doivent garder à l’esprit qu’à mesure que les jours raccourcissent, le soleil est bas dans le ciel et les conditions de conduite peuvent donc être difficiles. Les Islandais accueillent le premier jour de l’hiver à la fin du mois d’octobre.

Décembre. Au milieu de l’hiver, les voyageurs doivent s’attendre à tous les temps, veuillez donc surveiller attentivement les prévisions car les conditions peuvent changer rapidement. Le nord de l’Islande est un paradis hivernal. Il existe de bonnes options de bains géothermiques chauds dans le nord de l’Islande, le trempage dans l’eau chaude par une froide journée d’hiver est à ne pas manquer. Les décorations de Noël égayent les jours les plus sombres et les aurores boréales peuvent apparaître. Des vêtements d’hiver chauds et imperméables sont nécessaires. La lumière du jour est rare et les voyageurs doivent en tenir compte lors de la planification de leurs journées. Le solstice d’hiver se situe entre le 20 et le 22 décembre.

LES VENTS

Les dépressions qui circulent sur l’Islande ou à proximité du pays provoquent des vents souvent violents et quasi quotidiens. Comme l’île se trouve pas loin du coeur des dépressions, les vents tournent souvent avec une grande importance des secteurs est, nord-est et ouest et nord-ouest. Bien sûr, le vent peut varier selon la topographie des lieux et de l’altitude. Concernant la force du vent, elle peut être très violente lors des grosses tempêtes qui ont lieu principalement en hiver ou en été (ex-cyclone tropical qui remonte l’atlantique). Mais le vent n’est pas que fort, car les Islandais ont 8 dénominations pour les différentes forces du vent, de logn (faible) à rok (fort).

CLARTÉ ET NÉBULOSITÉ

L’île étant entourée d’eau et dans une zone souvent perturbée, le climat de l’Islande est donc assez nuageux. Rares sont les journées sans aucun nuage, mais aussi les journées totalement bouchées car la brume est plutôt rare (grâce au vent) et que le temps change souvent. La plupart des journées verront donc l’alternance de nuages, soleil, pluie, etc.

VEDUR, L’ APP QU’IL FAUT TÉLÉCHARGER

Il est toujours sage de surveiller de près les menaces venues du ciel, car une tempête ou de fortes chutes de neige peuvent facilement bouleverser vos plans. Un vieux dicton islandais dit que « si le temps qu’il fait ne te plaît pas, attends donc cinq minutes », parfois cependant, même cinq minutes d’attente sont trop longues, surtout lorsque des prévisions météo fiables sont disponibles, en quelques secondes, avec un simple glissement de doigt sur l’écran de votre smartphone.

DESTINATION ISLANDE